Skip to main content
Logo der Europäischen Kommission
Vertretung in Belgien
Presseartikel28 Juli 2022Vertretung in Belgien

Indice relatif à l’économie et à la société numérique pour 2022 : la Belgique occupe la 16e place sur les 27 États membres de l’UE

La Commission européenne a publié les données fournies par l'indice DESI pour 2022, qui mesure les progrès accomplis dans les États membres dans le domaine du numérique. La croissance relative belge est parmi les plus faible de l’UE.

European Chips Act

Le 28 juillet dernier, la Commission européenne a publié les données fournies par l’indice relatif à l’économie et à la société numériques (DESI). Celles-ci permettent à la Commission européenne de suivre les progrès réalisés par les États membres dans le domaine numérique et de les aider à recenser les domaines d’action prioritaires. Elles se basent sur des chapitres thématiques fournissant une analyse à l’échelle de l’UE dans les principaux domaines de la politique numérique. Le DESI classe les États membres en fonction de leur niveau de numérisation et analyse les progrès relatifs qu’ils ont réalisés au cours des cinq dernières années, au regard de leur point de départ.

Pendant la pandémie de Covid, les États membres ont progressé dans leur numérisation mais ils peinent encore à combler les lacunes dans le domaine des compétences numériques, de la transformation numérique des PME et du déploiement de réseaux 5G avancés.

La Belgique occupe la 16e place de l’indice 2022. La croissance relative du pays en matière de numérique, à la lumière de sa situation de départ, est parmi les plus faible dans l’UE. La Belgique s’écarte donc légèrement de la tendance générale de l’UE.

DESI Belgium 2022

Dans les points positifs, on note que la Belgique occupe la 6e place du classement de l’Union en matière d’intégration des technologies numériques, les entreprises du pays ayant largement recours aux technologies numériques dans le cadre de leurs activités. Elle obtient également de très bons résultats en ce qui concerne le nombre d’utilisateurs de l’administration en ligne, qui connaît une forte augmentation et s’établit désormais à 9 points de pourcentage au-dessus de la moyenne de l’UE (74 % contre 65 %).

Néanmoins, la Belgique est largement en retard en matière de connectivité, affichant un écart de 40 points de pourcentage par rapport à la moyenne de l’UE en ce qui concerne le déploiement de la FTTP (Fibre to the Premises).

Les différents niveaux de gouvernement ont tous mis en place diverses stratégies ou plans numériques afin de pallier aux manquements actuels :

  • Au niveau fédéral, le gouvernement a adopté une nouvelle stratégie digitale #SmartNation en 2021. Elle s’articule autour de cinq axes reflétant les indicateurs du DESI.
  • La Flandre a élaboré un plan de relance régional qui prévoit sept grands volets, dont la transformation numérique.
  • La Fédération Wallonie-Bruxelles a inclus dans sa stratégie globale pour 2020-2025 un chapitre sur la numérisation.
  • La Wallonie dispose également d’une stratégie numérique pour 2019-2024, intitulée «Digital Wallonia».

La facilité pour la reprise et la résilience, dotée d'environ 127 milliards d'euros à consacrer à des réformes et à des investissements dans le domaine du numérique, offre également une occasion sans précédent d'accélérer la transformation numérique que l'UE et ses États membres ne peuvent se permettre de manquer. Le plan pour la reprise et la résilience (PRR) de la Belgique a été approuvé par le Conseil de l’UE le 13 juillet 2021. Sa composante numérique était jusqu’ici principalement axée sur les compétences et l’administration en ligne. Les principaux résultats attendus dans les 12 prochains mois concernent le déploiement de la 5G, les premières étapes de la numérisation du système judiciaire ainsi que pouvoir doter les écoles d’infrastructures et de dispositifs informatiques.

DESI 2022 table

Plus d’information

Einzelheiten

Datum der Veröffentlichung
28 Juli 2022
Autor
Vertretung in Belgien