Aller au contenu principal
Représentation en Belgique
Article d’actualité15 juillet 2020

Coronavirus: la Commission renforce la capacité de réaction aux futures pandémies

Coronavirus - Portraits pictures of Scientists fighting against the virus
Nous en savons plus aujourd'hui sur le virus, mais il nous incombe de rester vigilants et prudents. Ce n'est pas le moment de baisser la garde. L'ensemble de mesures présentées aujourd'hui vise à contrer toute nouvelle flambée de COVID-19.

Aujourd'hui, la Commission a présenté les mesures à prendre à court terme pour renforcer la capacité des systèmes de santé de l'UE à réagir en cas de flambées de COVID-19. La Commission a, dès le début, coordonné les échanges d'informations et de recommandations concernant les actions et mesures sanitaires transfrontières. Pour pouvoir contenir la propagation du virus et éviter de nouvelles périodes de confinement généralisé, il est essentiel de rester vigilant et d'être capable, en permanence, de riposter rapidement.

La communication porte sur toutes les actions nécessaires pour améliorer la capacité de réaction, y compris le dépistage et la recherche des contacts, la veille sanitaire et l'accès accru aux contre-mesures médicales telles que les équipements de protection individuelle, les médicaments et les dispositifs médicaux. Ces actions comprennent également des mesures visant à permettre au secteur de la santé de faire face à une brusque augmentation de la demande de soins, des contre-mesures non pharmaceutiques, le soutien des minorités et des personnes vulnérables ainsi que des mesures d'allégement de la charge que représente la grippe saisonnière.

La communication énonce un certain nombre d'actions prioritaires qu'il appartient aux autorités nationales, à la Commission et aux agences de l'UE de mener, à savoir:

•    renforcer le dépistage, la recherche des contacts et la veille sanitaire incombant aux organismes de santé publique afin de cartographier les foyers et de contenir la propagation des flambées. Outre la communication, la Commission a adopté aujourd'hui une décision d'exécution favorisant l'interopérabilité des applications mobiles de traçage des contacts et d'alerte au-delà des frontières nationales dans l'Union,
•    assurer un approvisionnement fluide en équipement de protection individuelle, en médicaments et en dispositifs médicaux au moyen de mécanismes tels que la passation conjointe de marchés urgents et la constitution de stocks stratégiques de l'UE,
•    garantir l'accès rapide à des capacités d'intensification dans les systèmes de santé publique sans négliger d'autres domaines des soins de santé, notamment en soutenant financièrement le transport du personnel médical et des patients entre États membres et en coordonnant le déploiement d'équipes médicales et d'équipements d'urgence dans les pays qui en font la demande dans le cadre du mécanisme de protection civile de l'Union,
•    prendre des mesures non pharmaceutiques ciblées, localisées et étayées par des études et des éléments probants et procéder en temps utile à des échanges d'informations sur l'efficacité des mesures réintroduites,
•    aider les groupes vulnérables, tels que les personnes âgées, les personnes ayant déjà certains soucis de santé et les personnes vivant en marge de la société grâce à l'échange de bonnes pratiques en matière de dépistage, de soins et de traitements, y compris en leur procurant de l'aide en matière de santé mentale et un soutien psychosocial,
•    alléger la charge que représente la grippe saisonnière afin d'éviter qu'elle augmente la pression exercée sur des systèmes de santé déjà mis à rude épreuve, en augmentant la couverture vaccinale et en assurant, entre autres, des achats supplémentaires de vaccins contre la grippe.

Contexte
La pandémie de COVID-19 exerce une pression sans précédent dans l'Union et dans le monde entier. De nombreux pays ont dû faire face à une transmission à grande échelle du virus au sein de leur population. L'UE et ses États membres ont introduit des mesures visant à atténuer les conséquences sociales et économiques de la pandémie, telles que le maintien du fonctionnement du marché intérieur, l'aide aux secteurs des transports et du tourisme, la protection de l'emploi et le soutien des services de soins médicaux pour les groupes vulnérables. La Commission a également publié des recommandations sur les voyages et les mesures aux frontières nécessaires pour protéger la santé de nos citoyens tout en préservant le marché intérieur.

Les pays coordonnent de plus en plus étroitement leur réaction, ce qui est absolument vital pour faire en sorte que la situation épidémiologique reste sous contrôle dans l'ensemble de l'Union. Les mesures de santé publique adoptées par les États ont contribué à ramener le nombre de nouvelles infections à un niveau gérable pour les systèmes de santé. Cette évolution a permis la levée progressive des différentes restrictions imposées et la redémarrage de la plupart des activités, sur la base de la feuille de route européenne pour la levée des mesures de confinement liées à la pandémie de COVID-19.

Le virus ne s'arrête pas aux frontières de l'UE. La Commission continuera à coordonner son action avec celle d'autres acteurs mondiaux, dont l'ONU et l'OMS, afin d'apporter la réponse internationale qu'exige une telle menace sanitaire mondiale, notamment l'accès équitable à un vaccin contre la COVID-19.

Plus d’info

Détails

Date de publication
15 juillet 2020