Aller au contenu principal
Représentation en Belgique
Article d’actualité12 décembre 2023Représentation en Belgique

La Commission européenne adopte un train de mesures de défense de la démocratie, dans la perspective des élections européennes de 2024

En juin 2023, 400 millions d’Européens voteront pour élire leurs députés au Parlement européen. Les initiatives proposées visent à garantir que les citoyens puissent avoir confiance dans le processus électoral comme dans les résultats des élections.

Right to vote

 

L'ingérence russe, les cyber-attaques, les logiciels espions intrusifs et les pressions exercées sur les médias et la société civile ne sont que quelques exemples d'attaques contre nos démocraties.

Les mesures que propose la Commission pour défendre la démocratie répondent à un besoin crucial dans l’UE. Une récente enquête Eurobaromètre indique que 81 % des citoyens de l’UE considèrent l’ingérence étrangère dans nos systèmes démocratiques comme un problème grave qui nécessite une réaction. La réponse de la Commission est triple : renforcer la transparence, garantir l’intégrité de nos processus électoraux et promouvoir un espace civique favorable à l’expression démocratique libre.

Garantir la transparence des activités de représentation d'intérêts exercées depuis l'étranger

Les citoyens ont le droit de savoir si un gouvernement étranger finance des activités dans l'UE visant à influencer l'opinion publique et le débat démocratique. L’objectif est ici d’identifier les influences exercées sur les acteurs politiques et de réduire les possibilités de financements occultes opérés au nom de gouvernements hostiles.

Renforcer les processus électoraux dans l'UE

Les nouvelles mesures proposées visent à promouvoir des élections libres et équitables, en les protégeant contre les cyberattaques et les tentatives de manipulation. La révolution numérique a rapproché la politique des électeurs, mais elle a aussi créé des risques. Un meilleur échange d'informations entre les autorités est nécessaire, les plateformes doivent faire plus d’efforts d'information et nous devons toujours lutter de manière plus efficace contre la désinformation en ligne. Il nous faut également nous prémunir contre les logiciels espions afin qu’ils ne soient pas utilisés pour interférer avec le débat démocratique ou pour cibler les acteurs politiques et les journalistes.

Favoriser la participation inclusive des citoyens et des organisations de la société civile à l’élaboration des politiques publiques

La Commission souhaite protéger et promouvoir un espace civique européen sain et actif. Les mesures proposées permettront aux citoyens et aux organisations de la société civile de s'engager plus efficacement dans les processus d'élaboration des politiques publiques, renforçant ainsi de l'intérieur la résilience de notre démocratie.

 

Plus d’info

Détails

Date de publication
12 décembre 2023
Auteur
Représentation en Belgique