Skip to main content
Logo de la Commission européenne
Représentation en Belgique
Article d’actualité3 décembre 2020

La Commission présente sa stratégie «Rester à l'abri de la COVID-19 pendant l'hiver»

Christmas celebrations
Une approche coordonnée à l'échelle de l'Union est essentielle pour  informer clairement la population et éviter une résurgence du virus à la suite des vacances de fin d'année.

Aujourd'hui, la Commission a adopté une stratégie en vue d'une gestion durable de la pandémie au cours des prochains mois d'hiver. Dans cette stratégie, la Commission recommande de faire preuve d'une vigilance et d'une prudence soutenues pendant toute la période hivernale et le début de 2021, année qui verra le déploiement de vaccins sûrs et efficaces. La Commission fournira ultérieurement de nouvelles orientations quant à une levée graduelle et coordonnée des mesures destinées à maîtriser la pandémie.

Une approche coordonnée à l'échelle de l'Union est essentielle pour  informer clairement la population et éviter une résurgence du virus à la suite des vacances de fin d'année. Tout assouplissement des mesures doit tenir compte de l'évolution de la situation épidémiologique et d'une capacité suffisante de dépistage, de recherche des contacts et de traitement des patients.

Mesures recommandées pour la lutte contre la maladie

La stratégie « Rester à l'abri de la COVID-19 pendant l'hiver » recommande l'adoption de mesures visant à garder la pandémie sous contrôle jusqu'à ce que les vaccins soient largement disponibles. Elle met l'accent sur:

  • la distanciation physique et la limitation des contacts sociaux, qui seront cruciaux pendant les mois d'hiver, y compris durant la période des vacances.
  • le dépistage et la recherche des contacts, qui seront essentiels pour détecter les clusters d'infection et briser les chaînes de transmission.
  • la sécurité des voyages: l'éventuelle augmentation des déplacements pendant les vacances de fin d'année requiert une approche coordonnée.
  • les capacités et personnel de soins de santé: Il convient de mettre en place des plans de continuité des activités pour les établissements de soins de santé afin de s'assurer que les flambées de COVID-19 puissent être gérées et l'accès aux autres traitements maintenu.
  • la lassitude associée à la pandémie et les problèmes de santé mentale sont des réactions naturelles à la situation actuelle. Les États membres devraient suivre les orientations émises par la région européenne de l'Organisation mondiale de la santé sur le renouvellement du soutien de la population afin de lutter contre la lassitude associée à la pandémie. Le soutien psychosocial devrait également être intensifié;
  • les stratégies nationales de vaccination: La Commission est prête à soutenir les États membres lors du déploiement des vaccins si nécessaire, en fonction de leurs plans de déploiement et de vaccination respectifs.

Contexte

Tant qu'un vaccin sûr et efficace n'est pas disponible et qu'une grande partie de la population n'est pas immunisée, les États membres de l'Union doivent poursuivre leurs efforts pour que la pandémie s'atténue, en suivant pour cela une approche coordonnée.

D'autres recommandations seront présentées au début de l'année 2021, afin de concevoir un cadre global de lutte contre la COVID-19 sur la base des connaissances et de l'expérience acquises à ce jour et des dernières lignes directrices scientifiques disponibles.

Plus d’info:

Détails

Date de publication
3 décembre 2020